AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tsuki no Kioku

Souvenir de la Lune 3.3 Cinq Ans
 

Partagez | 
 

 Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neko-tenshi
Briseur de Pluie
Briseur de Pluie
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 21/11/2009
Féminin
Age : 23
Localisation : Lyon
Humeur : Happy °_^

MessageSujet: Victor Hugo   Jeu 10 Déc - 12:16

Victor-Marie Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un écrivain, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel engagé français, considéré comme le plus important des écrivains romantiques de langue française et un des plus importants écrivains de la littérature française.

Victor Hugo occupe une place exceptionnelle dans l'histoire des lettres françaises et domine le dix-neuvième siècle par la diversité, l'ampleur et la durée de ses créations littéraires. Il est en effet poète lyrique avec des recueils comme Odes et Ballades (1826), les Feuilles d'automne (1832) ou les Contemplations (1856), célèbres pour l'évocation de sa fille Léopoldine morte, mais il est aussi poète engagé contre Napoléon III dans Les Châtiments (1853) ou encore poète épique avec La Légende des siècles (1859 et 1877). Il est en même temps un formidable romancier du peuple, avec par exemple Notre-Dame de Paris (1831) ou les Misérables (1862), et un théoricien du drame romantique qu'il illustre pendant une décennie avec principalement Hernani en 1830 et Ruy Blas en 1838.

Son œuvre monumentale comporte également des discours politiques à la Chambre des pairs, par exemple sur la peine de mort, sur l'école ou sur l'Europe, des récits de voyages (Le Rhin, 1842 ou Choses vues , posthumes, 1887 et 1890), et une correspondance abondante.

Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre en tant que chef de file du mouvement romantique ; il a été admiré par ses contemporains et l'est encore même si il a été aussi contesté par certains auteurs modernes pour les surabondances présentes dans ses textes. Il a aussi permis à de nombreuses générations de développer une réflexion sur l'engagement de l'écrivain dans la vie politique et sociale grâce à ses multiples prises de position qui le condamneront à l'exil pendant les vingt ans du Second Empire.

Ses choix, à la fois moraux et politiques, de la deuxième partie de sa vie et son œuvre hors du commun ont fait de lui un personnage emblématique que la Troisième République a honoré à sa mort le 22 mai 1885 par des funérailles nationales grandioses qui ont accompagné le transfert de sa dépouille au Panthéon, le 31 mai 1885.

Victor Hugo est le fils du général d'Empire Joseph Léopold Sigisbert Hugo (1773‑1828) – créé comte, selon la tradition familiale, par Joseph Bonaparte, roi d'Espagne et en garnison dans le Doubs au moment de la naissance de son fils – et de Sophie Trébuchet (1772‑1821). Benjamin d'une famille de trois enfants après Abel Joseph Hugo (1798‑1855) et Eugène Hugo (1800‑1837), il passe son enfance à Paris. De fréquents séjours à Naples et en Espagne, à la suite des affectations militaires de son père, marqueront ses premières années. Ainsi, en 1811, il est, avec son frère Eugène, pensionnaire dans une institution religieuse de Madrid, le Collège des Nobles. Vers 1813, il s'installe à Paris avec sa mère qui s'est séparée de son mari, car elle entretient une liaison avec le général d'Empire Victor Fanneau de la Horie. Âgé de quatorze ans à peine, Victor, en juillet 1816, note sur un journal : « Je veux être Chateaubriand ou rien »[1]. Sa vocation est précoce et ses ambitions sont immenses. Peu de carrières ont été conduites avec une volonté aussi précoce et lucide. On ne sait pas grand-chose de ses débuts puisque l'auteur a brûlé ses 10 premiers cahiers d'école. Qui a initié l'enfant à la technique du vers ? A-t-il été encouragé ou a-t-il travaillé seul ? En faisant quelles lectures ?

En 1817, il participe à un concours donné par l'Académie des jeux floraux de Toulouse. Le jury est à deux doigts de lui adresser le prix mais le titre de son poème (Trois lustres à peine) suggère trop son jeune âge et l'Académie en est effrayée. Le prix est donc attribué à quelqu'un d'autre. Il sera lauréat de cette même académie deux années de suite. En 1819, il obtient un Lys d'or pour l'Ode sur le rétablissement de la Statue d'Henri IV, et en 1820, il reçoit un Œillet comme prix d'encouragement pour une autre ode: Moïse sur le Nil[2].

Également primé par l'académie, Victor Hugo délaisse les mathématiques, pour lesquelles il a un goût marqué (il suit les cours des classes préparatoires), et embrasse la carrière littéraire. Avec ses frères Abel et Eugène, il fonde en 1819 une revue, « Le Conservateur littéraire », qui attire déjà l'attention sur son talent. Son premier recueil de poèmes, Odes, paraît en 1821 : il a alors dix-neuf ans et ses études au lycée Louis-le-Grand lui permettent de faire connaître rapidement cet ouvrage. Il participe aux réunions du Cénacle de Charles Nodier à la Bibliothèque de l'Arsenal, berceau du Romantisme, qui auront une grande influence sur son développement.

Dès cette époque, Hugo est tout à la fois poète, romancier, dramaturge et même journaliste : il entreprend tout et connait une grande réussite dans tout ce qu'il fait.

Romans:
* Bug-Jargal (1818)
* Han d'Islande (1823)
* Le Dernier Jour d'un condamné (1829)
* Notre-Dame de Paris (1831)
* Claude Gueux (1834)
* Les Misérables (1862)
* Les Travailleurs de la mer (1866)
* L'Homme qui rit (1869)
* Quatrevingt-treize (1874)
Théâtre

* Cromwell (1827)
* Amy Robsart (1828)
* Hernani (1830)
* Marion de Lorme (1831)
* Le roi s'amuse (1832)
* Lucrèce Borgia (1833)
* Marie Tudor (1833)
* Angelo, tyran de Padoue (1835)
* Ruy Blas (1838)
* Les Burgraves (1843)
* Torquemada (1882)
* Théâtre en liberté (posthume : 1886)

info wikipedia

perso: J'aime beaucoup les roman de victor hugo j'ai les miserable ( qui existe en filme) et notre dame de paris.
Revenir en haut Aller en bas
Kiiwoute
Chevalier du Néant
Chevalier du Néant
avatar

Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 01/09/2008
Féminin
Age : 25

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Jeu 10 Déc - 21:35

mon école s'appelait victor hugo mdr osef mais bon XD
Revenir en haut Aller en bas
http://nyago.skyrock.com/
Kinoko
Capitaine de la Lune
Capitaine de la Lune
avatar

Nombre de messages : 12314
Date d'inscription : 31/08/2008
Féminin
Age : 25
Humeur : akada miamiam

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 11 Déc - 18:18

J'aime pas énormément Victor Hugo (en même temps j'ai presque rien lu de lui -_-') donc bref je disais que j'ai pas envie de m'intéresser à ce qu'il fait ^^
De lui j'ai donc lu le dernier jour d'un condamné

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://tsuki-no-kioku.forumactif.org
Karasu
Capitaine de la Lune
Capitaine de la Lune
avatar

Nombre de messages : 13811
Date d'inscription : 01/09/2008
Féminin
Humeur : la fougère gère =D

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Dim 13 Déc - 17:10

moi aussi j'ai lu le dernier jour d'un condamner et je connais quelques poèmes, personnellement ça va, le DJDC c'était pas désagréable à lire mais je trouve que y'a mieux tout de m^me ^^
voilà =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Hugo   Sam 20 Oct - 20:39

Myû ♥
Le meilleur c'est lui ! Il est génial et même un bouquin dont le fond n'est pas intéressant baaaaah... Tu le lis paske le style est tellement beau, tellement .. sublime <3
Revenir en haut Aller en bas
Kinoko
Capitaine de la Lune
Capitaine de la Lune
avatar

Nombre de messages : 12314
Date d'inscription : 31/08/2008
Féminin
Age : 25
Humeur : akada miamiam

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Dim 21 Oct - 11:50

Dans mes prochaines lectures, j'ai prorammé Ruy Blas, une pièce de théâtre. Je suis pas moult fan de VH, je verrai ce qu'il en ai de cette pièce (je dois la lire pour les cours)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://tsuki-no-kioku.forumactif.org
Karasu
Capitaine de la Lune
Capitaine de la Lune
avatar

Nombre de messages : 13811
Date d'inscription : 01/09/2008
Féminin
Humeur : la fougère gère =D

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Lun 22 Oct - 18:45

Bah pareil XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fubuki
Lieutenant en Chef de la Lune
Lieutenant en Chef de la Lune
avatar

Nombre de messages : 11828
Date d'inscription : 08/02/2009
Féminin
Age : 22
Localisation : Sur un nuage étoilé avec Maître Yoda !
Humeur : bloup bloup

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Lun 22 Oct - 22:30

J'ai jamais trop lu de VH mais je me souviens que le peu que j'en ai lu ça me faisait royalement ***** et je trouvais l'écriture pas agréable à lire (bim >.>), mais il n'empêche qu'il a fait des trucs balèzes quoi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nao
Faucheur de Larme
Faucheur de Larme
avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 18/09/2012
Féminin
Age : 26
Localisation : Ailleurs
Humeur : Phoque

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Lun 22 Oct - 22:36

Je crois que j'ai lu Les Misérables mais j'en ai pas gardé grands souvenirs, comme tous les bouquins que j'ai lu à l'école. Mais pour moi Victor Hugo est loin d'être le plus pénible à lire... Balzac est loiiin devant!
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Almighty_Prince
Kinoko
Capitaine de la Lune
Capitaine de la Lune
avatar

Nombre de messages : 12314
Date d'inscription : 31/08/2008
Féminin
Age : 25
Humeur : akada miamiam

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 23 Oct - 20:19

Je suis tout à fait d'accord avec toi Nao !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://tsuki-no-kioku.forumactif.org
Kohaku
Chevalier du Néant
Chevalier du Néant
avatar

Nombre de messages : 6122
Date d'inscription : 27/08/2010
Féminin
Localisation : la-la-land !
Humeur : Rha mais rhaaaa quoi !

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 23 Oct - 21:10

Moi pas What a Face
Certes, il est un peu chiant des fois, et puis il se sent obligé de pondre un truc de 500vers/lignes pour expliquer trois fois rien, mais sérieux la manière dont il écrit et tourne ses phrases ... *.*
Et au contraire, Les Misérables m'avait beaucoup marqué quand je l'ai lu. Après, j'ai lu Le Dernier Jour d'Un Condamné (qui m'a royalement fait chier, parce qu'en plus l'écriture est carrément gachée par le style persuasif/argumentatif du truc >.<), Claude Gueu, L'Homme Qui Rit, quelques pièces de théâtre (qui là par contre ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable), et en poésie l'Art d'être grand-père et surtout les Contemplations (pour ça, il faut être dans un état d'esprit particulier et mentalement actif, pour faire attention à la beauté de la poésie en elle-même, mais voir aussi tout l'humour (et y'en a fort moult quoi, des fois je mourrais juste de rire toute seule)). Mais je plussois complêtement la supériorité sur Balzac par contre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Victor Hugo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki no Kioku :: La face cachée de la Lune :: La tête dans les Etoiles :: Littérature :: Auteurs-
Kinoko et Karasu | 2008-2013 TSUKI NO KIOKU
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit