AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tsuki no Kioku

Souvenir de la Lune 3.3 Cinq Ans
 

Partagez | 
 

 The bride's farewell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kohaku
Chevalier du Néant
Chevalier du Néant
avatar

Nombre de messages : 6122
Date d'inscription : 27/08/2010
Féminin
Localisation : la-la-land !
Humeur : Rha mais rhaaaa quoi !

MessageSujet: The bride's farewell   Dim 6 Fév - 3:34

Spoiler:
 

voici "the bride's farewell" par Meg Rosoff !
rappelons-le, elle est l auteur
- du fantasmagorique (bien que je ne sois pas sure de la signification) de "maintenant c est ma vie", histoire a propos d une fille qui part en vacances chez ses cousins, tombe amoureuse de l un d eux, puis la guerre eclate (la troisieme mondiale ?) et elle et ses cousins sont abandonnes a eux meme dans un monde apparement en guerre mais dont on ne comprend rien. Bref, LE livre a lire
- du miraculeusement immacule (nan, c ets pas ce que je veux dire, mais ca sonnait bien) "si jamais...", histoire de David qui, du jour au lendemain, est persuade que le destin est apres lui parce que son petit frere a voulu "voler zozio !" par la fenetre. Que fait-il pour echapper au destin ? il court bien sur, mais il change aussi d identite (devient Justin Case, comprit la blague ?), tombe lui aussi amoureux ( mais ca marche pas super non plus ),et pendant ce temp la, le destin joue au chat et a la souris avec lui : "a bon, tu te crois en surete parce que rien ne t es arrive depuis un ptit moment ? tiens, un boing a l endroit ou tu etais il y a deux secondes / tiens, une meningite/ tiens "... mon dieu, je vous spoile et vous continuez a lire ? . Bref, c est LE livre a lire
- du on-ne-va-pas-dire-quoi "ce que j etais", qui raconte l adolescence d un garcon (on aprend son nom dans les dernieres page, alors je spoile pas cette fois) dans un pensionnat (plutot) severe en Angleterre. Un jour, il rencontre Finn qui vit seul dans une cabane de pecheur en faisant l ecole buissonniere se baladant sur la plage, et devient tres interresse par lui (non, il n est pas homo). ce livre est potable jusqu a la moitie, meme si un peu decevant pour une auteure telle que Meg Rosoff, puis carrement bidon jusqu a devenir un vieux truc dont meme des auteurs normaux (Lhomme, Bondoux,Grenier ...meme si c est pas leur style) ne voudraient pas avoir a signer .


voici son tout nouveau roman, qui parle d une fille au XVIIIeme qui s enfuit de chez elle avec juste son cheval ( et son petit frere muet qui s incruste plus tard) le jour ou elle est supposee se marier avec son meilleur ami.

Critique-impressions :
pour ce que je peux l apprecier, l ecriture a l air plutot bonne, on retrouve le style qui est si bien dans "si jamais" ( ceux du troisieme ecalier se rappelleront peut-etre la fois ou je leur avais lu l episode ou Justin pleur en pensant a l universalite du dinner et devant la spherite parfaite de ses boulettes de viande), malheureusement en anglais, c est toujours un peu chaud, les phrases ont souvent des tournures un peu bizarre, et je suis pas specialiste du vocabulaire des races de chevaux, de chiens, et des mots du vieil anglais ... mais bon, beaucoup d humour, d ironie, de sous-entendu bien sympathique, donc malgre tout, j enjoy ! donc ca prouve bien que c est pas mal ! ( c est juste un peu chiant quand tu sais pas pendant quelque pages si elle parle d un chien ou d un gamin, ou alors d un cheval ou d un paysage, mais sinon ca va ).
L histoire est assez lente, mais c est plutot pas mal, assez interressant, et puis on a vraiment l impression de connaitre un peu l histoire du perso principal ( et de son cheval, et de l amante de son pere ... comme ca on dirait que c est ironique et que je me fais chier, mais en fait non !).

bon, je sens que je vous ai pas convaincu, alors voici mon extrait prefere, parce que j ecriture est toujours ce qu il y a de mieux. j imagine que c est pas trop une coincidence, mais c est aussi un des passages que j ai compris le mieux ^^. par contre, flemme de le traduire, je le ferai si quelqu un le demande (si quelqu un lit ce post ^^).pour l explication, Pell est "l heroine", et son pere est pasteur ( et ils sont pauvres, mais ca se comprends assez bien je crois) :
"Pell's father's family were clergymen of the worst sort : charming, immoral, and unkempt, with livings too small to keep a family and behavior unbecoming men of God.Each generation spawned another more engaging and worthless than the last, capable of providing neither a living nor spiritual guidance, unless someone needed guiding to an inn. They had always tended toward the outer edges of religion, and Pell's father, educated to a point that made his position impossible in every social sphere, compounded the sins of his fathers by declaring himself a nonconformist, a Primitive Methodist with a firm belief in God's love for the poor and the weak --which Pell considered a lucky coincidence given the state of his finances and temper. As for her mother's, family, what they lacked in fecklessness they made up with a talent for helpless marriages."

j avais pas remarque que cet extrait etait si long avant de le tapper -.-''

ramarque : j ai regarde vite fait sur internet, il n a pour l instant pas ete traduit apparament,mais je pense que ca va peut-etre pas tarder, au plus tard cet ete ( au pire,je traduit un chapitre par semaine que je met sur internet ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Kinoko
Capitaine de la Lune
Capitaine de la Lune
avatar

Nombre de messages : 12314
Date d'inscription : 31/08/2008
Féminin
Age : 26
Humeur : akada miamiam

MessageSujet: Re: The bride's farewell   Dim 6 Fév - 19:18

Je connais pas cette auteur, je m'en souviens pas en avoir entendu parler >.< (je devais pas être au 3eme escalier à ce moment ^^) Sinon vu ce que t'en dis ça à l'air pas mal ! Enfin, je suis pas trop dans ce genre de roman en ce moment mais si l'occasion se présente, j'essayerais d'en lire =)
Merci pour le sujet =)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://tsuki-no-kioku.forumactif.org
Karasu
Capitaine de la Lune
Capitaine de la Lune
avatar

Nombre de messages : 13811
Date d'inscription : 01/09/2008
Féminin
Humeur : la fougère gère =D

MessageSujet: Re: The bride's farewell   Mar 8 Fév - 19:14

Je suis d'accord avec ce qu'a dis Kinoko
et si moi j'ai tout lu Very Happy
(même le passage en anglais XD par contre j'ai eu la flemme de tout comprendre (ou de chercher un dico ? XD))

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The bride's farewell   

Revenir en haut Aller en bas
 

The bride's farewell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Final Breakout Farewell (2010)
» Allan Mac Bride
» Bride stories
» Daemon Bride : Crusade Zero
» Bride Stories de Kaoru Mori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki no Kioku :: La face cachée de la Lune :: La tête dans les Etoiles :: Littérature :: Romans-
Kinoko et Karasu | 2008-2013 TSUKI NO KIOKU
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit